Que faire en cas d’incendie ? Voici les 4 mesures à prendre !

formation sécurité incendie

C’est le cauchemar de toute entreprise : un incendie est découvert dans l’une des pièces des locaux. Peut-être la panique s’installe-t-elle immédiatement, mais vous savez sans doute qu’il vaut mieux garder son calme, agir avec précision et faire en sorte de limiter les conséquences. Bien entendu, c’est alors opportun de savoir comment agir en cas d’incendie. Dans cet article, nous vous indiquons les quatre étapes à suivre.

Se préparer

Agir correctement dépend de la préparation. Les détecteurs de fumée doivent fonctionner, il doit y avoir suffisamment d’alarmes incendie et d’extincteurs, et les voies d’évacuation possibles doivent être connues de tous les occupants du bâtiment.

Néanmoins, il n’est pas facile de maitriser un feu sans une formation adéquate, même avec une bonne installation anti incendie. C’est pourquoi il s’annonce judicieux d’investir dans une formation sécurité incendie. Les employés apprendront par exemple à manipuler les extincteurs lors de la formation.

Vous êtes basés à Nice et ce type de formation vous intéresse ? Rendez-vous sur ace-incendie.com/formation pour découvrir la formation proposée par ACE INCENDIE. Vous pouvez aussi obtenir des détails sur la formation en appelant le numéro +33 6 51 68 97 00.

Signaler un incendie

Lorsque vous découvrez un incendie, il faut donner l’alerte. Les bâtiments où de nombreuses personnes sont présentes (comme les écoles, les hôpitaux ou les grands immeubles de bureaux) sont équipés d’un système d’alarme incendie. Les détecteurs d’incendie portatifs font partie du système d’alarme incendie. Lorsque vous appuyez sur le point noir, l’alarme se déclenche immédiatement. Les anciens systèmes d’alarme incendie sont généralement dotés d’un détecteur d’incendie manuel avec une plaque de verre.

Extinction d’un incendie

Une fois que toutes les personnes présentes ont été alertées, évaluez la situation et vérifiez si vous avez accès aux bons extincteurs pour éteindre le feu. Il existe différentes situations et donc différents agents d’extinction. On distingue les classes d’incendie suivantes :

  • Classe A : l’agent extincteur est adapté à l’extinction des solides (bois, papier, textiles, etc.).
  • Classe B : agent extincteur adapté à l’extinction des liquides et des substances liquéfiées (huile, essence, graisses, etc.).
  • Classe C : l’agent extincteur convient à l’extinction des gaz (butane, propane, gaz naturel, etc.). Veillez à pouvoir couper l’alimentation en gaz lors de l’extinction de ces gaz, sinon il y a un risque d’explosion.
  • Classe D : l’agent extincteur convient à l’extinction des métaux inflammables (magnésium, aluminium, potassium, etc.).
  • Classe E : l’agent extincteur convient pour éteindre les feux électriques (ordinateurs, fours, etc.) Remarque : il faut d’abord couper l’électricité.
  • Classe F : l’agent extincteur convient à l’extinction d’huiles et de graisses très chaudes, dont la quantité dépasse 5 litres. (Fours à friture)

Lors de la préparation, il faut donc déterminer quel type d’agent extincteur doit être suspendu dans quelle pièce.

Activer le plan d’évacuation

C’est le moment où les agents professionnels sont activés. Ils sont chargés de veiller à ce que l’évacuation du bâtiment se déroule rapidement et sans heurts. Toutes les personnes présentes dans le bâtiment doivent savoir ce qu’il faut faire en cas d’incendie. Chaque pièce doit disposer d’un plan des locaux indiquant les voies d’évacuation les plus proches. Chaque pièce doit disposer d’au moins deux voies d’évacuation, de sorte que les personnes puissent toujours sortir si l’une des voies d’évacuation est bloquée par le feu.